La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Un Devis ?
Une Question ?


CONTACTEZ-NOUS AU

0610883505ou

laissez votre

numéro de téléphone ci-dessous et  

FAITES-VOUS RAPPELER

Les champs signalés d'un * sont obligatoires.

Eclairage et scialytique

 

 

 Comment l’œil voit la lumière ?

L’environnement et son évolution ont en quelques millions d’années façonné l’œil humain et conditionné nos réactions à la lumière ambiante.

2 facteurs déterminent la bonne vision des couleurs

La perception de la lumière par l’œil : 

L’œil voit les couleurs de façon différenciée. A chaque couleur est associée une longueur d’onde que nous percevons plus ou moins bien. Ainsi nous sommes très sensibles au jaune et voyons mal les bleus et les rouges.

Perception des couleurs par l’œil humain :

La nature de la lumière : c’est la lumière qui rend les couleurs visibles

Par exemple, une surface « bleue » ne réfléchit que la couleur bleue. Ainsi, lorsqu’on emprunte un tunnel routier éclairé par des lampes « oranges », une voiture bleue paraîtra noire. Ces éclairages urbains ne contiennent en effet pas de bleu ; la carrosserie bleue de la voiture en question ne réfléchira donc aucune longueur d’onde et sera en conséquence vue noire par l’œil.

Le même phénomène s’applique dans le domaine dentaire notamment  au niveau du choix de teinte sous une lumière artificielle : l’absence de certaines couleur (bleu par exemple) dans cette lumière altérera la perception du praticien de la teinte naturelle de la dent et de celle du teintier. Il risquera alors de choisir une mauvaise teinte. Son patient, une fois sorti du cabinet dentaire, en observant sa dent artificielle à la lumière du jour constatera une différence de couleur avec ses dents naturelles…

La nature de la lumière est décrite par deux mesures

  • L’indice de rendu des couleurs – IRC – exprimé en pourcentage : un IRC de 100 indique que la lumière considérée contient 100 % des couleurs existantes. La lumière du jour a un IRC de 100.
  • La température de couleur mesurée en degré Kelvin : plus elle est élevée, plus la lumière considérée « contient de grandes quantités » de couleur.

Ainsi la lumière du jour – qui varie au cours de la journée – est définie dans les normes internationales à 6500 °K et 100% d’IRC.

Une lumière artificielle en cabinet ou laboratoire dentaire se définit comme suit selon la DIN 67 505:

  • elle doit contenir un maximum des couleurs visibles par l‘œil (IRC au moins égal à 90)
  • elle doit être très « blanche » telle la lumière du jour (au moins 5000 K)

Longueur d’onde et température de couleur

La courbe du haut du graphique ci-dessous décrit une lumière à haute température de couleur(> 5000 °K). La tendance de cette courbe, « plate », décrit que  toutes les couleurs y sont représentées en « quantités » égales.

Au contraire la courbe du bas est représentative d’une lumière ne comportant presque pas de violet (la courbe au niveau des violets et bleus est à des niveaux bas (< 1000 °K) mais avec relativement beaucoup de jaune et de rouge. C’est par exemple le résultat en lumière d’une « ampoule » jaune.

Sous la lumière « basse » l’œil verra 

  1. Mal les bleus : Il y en a peu dans cette lumière et l’œil humain les voit mal.
  2. Bien les jaunes : il y en a passablement dans la lumière et l’œil humain les voit bien
  3. Bien les rouges : bien que l’œil ne les perçoive pas très bien, cela est compensé, la lumière en comprend beaucoup.

 

 

 


ADF  DEGRES K 

à découvrir :

syst. CIRCADIEN

On le sait, notre biorythme évolue au gré de la course du soleil… et suit les variations de la couleur de la lumière naturelle selon les heures de la journée.

Pour être en phase avec la nature et favoriser une attitude zen, Degré K a créé un luminaire LED de salle d'attente qui change de couleur avec les heures du jour : le TOR Circadien.
La bonne lumière pour des patients plus détendus.

Venez le découvrir sur notre Stand !

Le saviez-vous ?


Les Directives Européennes interdisent progressivement toutes les sources énergivores (ampoules à incandescence et vieux néons). La technologie sur le marché ne sera bientôt plus que le tube T5 fluo. et la LED.

Il faut dès maintenant s’y adapter.

Forte de son expertise en lumino-technique, Degré K propose des solutions pérennes et éco-responsables pour traiter en globalité toute la lumière de votre cabinet..
Avec à la clé, ambiance et confort de travail inégalables dans votre clinique, et consommation d’électricité divisée par 5 !





  • Salle de soin : scialytique LED 4300K & plafonniers lumière du Nord (tubes T5 fluorescents ou LED D65)
  • Stérilisation : éclairage LED 4000K adapté aux exigences du contrôle pré- et post-stérilisation
  • Salle d'attente : luminaires normatifs Design (T5 ou à LED). Avec en toute nouveauté, le système "Circadien" qui fait varier la couleur de la lumière comme à l’extérieur selon l'heure du jour
  • Réception/radio/circulations/bureaux et salles de repos : luminaires normatifs Design (T5 ou LED) pour créer une ambiance lumineuse adaptée à chaque lieu.

Klinic

Cabinet Design

Pour éclairer les autres pièces de votre cabinet dentaire, ou compléter l’éclairage de votre salle de soins, nous vous proposons une gamme de luminaires Design pour l’éclairage optimal de votre environnement de travail.

Parce que d’une pièce à l’autre, les besoins en lumière sont différents !


cabinet des Drs Merat Touchard à Paris ►interview
Fabrication Suisse – Fabrication Eco-Responsable

Matériels Degrès K

la qualité de l’éclairage

 

Puissance d’éclairement suffisante pour assurer un éclairage conforme à la norme
EN 12464-1 dans les 3 zones de la salle de soin:
- 1500 lux sur visage du patient,
- 1000 lux dans la zone de travail,
- 500 lux dans la zone de circulation.


Les travaux de dentisterie s’en trouvent facilités, le capital vue (vision, acuité visuelle) et la santé des praticiens est préservé, stress et fatigue diminuent.
Lumière du Nord : Éclairage majoritairement indirect pour une juste répartition des luminances, un éblouissement minimum et la diminution des ombres portées.
le soin porté à la conception et à la répartition des luminances d’albédo lui assure un ugR
incomparable (mesure de l’éblouissement global de l’opérateur) conforme aux standards les plus exigeants pour les travaux les plus délicats:
- UGR exceptionnel = 13 (très inférieur au plafond de 16 de la norme);
- luminance maximum = 6000 cd/m2
(très inférieur au plafond de 10000 cd/m2 admis par les normes).
cet éblouissement remarquablement faible procure une lumière beaucoup plus confortable qui contribue à apaiser et à détendre le patient pendant qu’il est soigné, et permet au dentiste d’effectuer son choix des teintes dans des conditions incomparables.
Sources lumière du jour dernière génération: tubes 6500K à indice de rendu des couleurs > 98
Le respect de la température et de l’indice de rendu des couleurs assure un très bon choix des teintes et une excellente vision des couleurs en bouche. Les tubes sont contrôlés par des ballasts électroniques: allumage instantané, suppression des phénomènes de scintillement et d’effet stroboscopique, rallongement de la durée de vie des tubes, optimisation de la consommation d’énergie, et évitement de l’élévation parasite de la température ambiante.

 

 

 

 

  

 

 

 


 

Politique d'utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur.

Acceptez-vous l'utilisation des cookies ?